5 chiffres clés pour éclairer vos investissements Search

Claire Decommer
Claire Decommer

Marketing Manager France

Incontournables les investissements online présentent leur lot de complexité. Déjà, de quel « online » parle-t-on ? Eléments clés, les moteurs de recherche impliquent une compréhension fine de ce qui s’y joue. Nous vous proposons 5 tendances à avoir en tête au moment de choisir un canal lié au search.

87% des ITDM consommant des contenus B2B affirment que le contenu online a un impact sur la sélection du fournisseur final ! C’est désormais un fait établi, le digital s’impose aux stratégies de marketing/communication. Mais avant de juger de l’efficacité réelle de ces actions encore faut-il s’entendre sur ce que l’on appelle online ! Réseaux sociaux, inbound, Search Engine Marketing, SEO, Médias… la liste des canaux permettant potentiellement d’influencer le parcours d’achat de vos cibles est longue.

Nous avons recensé pour vous 5 tendances fortes qui apportent un éclairage précis sur l’impact de vos campagnes online autour du search. Suivi d’une analyse qui vous permettra peut-être d’orienter plus efficacement vos futurs investissements.

 

  • Le mirage des réseaux sociaux : près de 3 marketeurs sur 4 prévoient de basculer leur budget d’achat de mots clé vers les réseaux sociaux (Sempo). Pourquoi pas mais les moteurs de recherche – Google largement en tête – suscitent 10 fois plus de trafic vers les sites e-commerce que les médias sociaux (SearchEngineLand).

 

  • Le référencement organique est le plus productif. 70 à 80% des utilisateurs ne tiennent pas comptes des liens sponsorisés (SEM) et 75% ne dépassent pas la 1ère page de réponse ! (Imforza)

 

  • Sur les mots clés IT BtoB les sites d’information trustent les meilleures positions. Les sites TechTarget (dont LeMagIT pour la France) propose 800K+ articles situés en page #1 de Google ; IDG en propose 500K+ ; CBS 270+ ; Spiceworks 100+ ; The Register 40+… 38M$ !!! c’est le budget mensuel à investir pour répliquer la position en organique du réseau de sites TechTarget !

 

  • 90% des requêtes sur les moteurs de recherche n’intègrent aucune marque dans leur intitulé ! Au total, seulement 12,5% du parcours de décision des ITDM est consacré spécifiquement aux fournisseurs (Corporate Executive Board/Gartner, 2017). Et en BtoB plus de 12 recherches sont effectués avant qu’un investisseur ne s’oriente vers un site fournisseur (Think with Google, 2017).

 

  • 78% des acheteurs BtoB débutent leur recherche d’information sur Google (Source Pivot). Selon Google, 18% des clicks organiques concernent la position #1 de la page 1 (hors Wikipédia) ; 10% se porte sur la position #2 et 7% sur la position #3 (Imforza).

 

Pour s’appuyer sur les logiques de search et atteindre sa cible la stratégie du cheval de Troie s’avère plus opérante que le tapis de bombe !

Pour un ROI maximum, le budget search doit être investit avec plus de discernement. Il s’agit de mettre en place une stratégie qui prenne en compte la réalité du parcours d’information des utilisateurs.

Ces derniers débutent donc leurs recherches sur les moteurs de recherche, pas via les réseaux sociaux. Leur requête porte sur des mots clés précis, pas sur des marques. Au niveau des réponses les liens sponsorisés les intéressent trois fois moins que les réponses organiques. Sur ces dernières, 90% des clics portent sur des propositions en première page, avec une prime aux positions hautes… plutôt occupées par des sites reconnus d’information spécialisés.

 

Dès lors 2 solutions s’offrent à vous : investir dans le SEO pour se retrouver en haut des résultats de recherche organique ; investir sur des médias naturellement et massivement présents sur les moteurs de recherche sur les sujets qui vous intéressent.

  • Le SEO est clairement un enjeu. Mais l’investissement pour être productif s’avère colossal pour un ROI difficile à calculer et de long terme. Les algorithmes des moteurs privilégient les articles de fonds, intégrant un maximum de liens DNS internes, sur des sites identifiés comme populaires, crédibles et qualitatif. C’est d’ailleurs sur ce dernier sujet que portent les efforts de Google qui met de plus en plus d’intelligence dans l’analyse des sources avec 3 éléments clés au-delà de la popularité : constance (durée et volume), fiabilité, agnosticité.
  • Parier sur des médias qui présentent eux-mêmes un niveau de SEO élevé peut donc s’avérer gagnant. De manière naturelle les sites d’information répondent aux critères les plus en vue dans les algorithmes. La profondeur de contenu dans le temps leur permet d’optimiser l’information par les liens internes et la qualité des équipes éditoriales assure fiabilité et diversité des points de vue.

Facile à vérifier !

Pour en savoir plus sur la manière dont les décideurs IT BtoB s’informent et utilisent les médias dans leur parcours d’achat n’hésitez pas à nous contacter ! Outre une analyse poussée du parcours technique et du SEO, TechTarget vous propose un ensemble de chiffres tirés de son étude annuelle sur les comportements d’achat et la consommation média en France et sur la zone EMEA. Une manière pratique d’évaluer votre mix-média au moment de réfléchir à vos budgets pour 2019 !

 

 

organic search, SEO

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.