Anniversaire de TechTarget : 20 ans plus tard, un contenu de qualité reste la clé

David Castaneira
David Castaneira

Country Manager France

Alors que TechTarget célèbre cette année son 20e anniversaire, permettez-moi dans ce billet de vous raconter l’histoire du groupe et de vous ramener à 1999 ! L’industrie IT était en plein essor avec l ‘émergence des dots com et les nouvelles publications d’information étaient foison,  The Industry Standard ou Business 2.0 en tête aux Etats-Unis ou encore NewBiz en France.

C’est ce moment qu’a choisi TechTarget pour prendre un contrepied radical et osé à l’époque une approche qui continue d’inspirer le groupe dont fait partie LeMagIT : Au lieu de suivre le mouvement avec un contenu axé sur l’industrie IT en général, TechTarget a proposé une approche très spécialisée, ciblant uniquement les communautés d’acheteurs de technologie. Les journalistes à l’origine de la construction éditoriale du groupe ont compris que le personnel informatique disposait d’un éventail vertigineux d’options en matière d’IT mais qu’il n’obtenait pas l’information précise dont il avait besoin lorsqu’il s’agissait de prendre une décision ferme d’investissement.

Une nouvelle approche de l’information

À l’époque, l’information proposée par la plupart des autres publications était de nature plus générale, abordant une grande variété de technologies sur un point d’entrée unique avec une classification par format – actualité, rubriques, etc… là où TechTarget s’est évertué de segmenter très précisément des audiences spécifiques pour des technologies spécifiques – bases de données, stockage, Windows, sécurité et autres. TechTarget a décidé d’adresser de petites cibles précises lentement mais en voyant grand pour son futur.

Tout a commencé par une réflexion sur la logique de Curation, explique Paul Gillin, Sixième collaborateurs à rallier le groupe et à l’époque responsable de la rédaction. « Yahoo indexait manuellement le Web dans un annuaire, Les moteurs de recherche étaient peu efficaces et Google venait tout juste d’être lancé. La publication en ligne était encore une nouveauté. »

En deux ans TechTarget a constitué une base d’articles originaux conséquente, centrée sur les utilisateurs dans leur décision d’achat et rallié une soixantaine de rédacteurs éditant 100 bulletins d’information.

L’approche proposait alors par TechTarget en matière de couverture éditoriale était également différente des pratiques habituelles. Il ne s’agissait pas seulement de fournir des infos d’actualité alors dominantes sur le web, mais de fournir un contexte plus éclairant et analytique aux acheteurs.

« Nous nous sommes demandé dans quelle mesure les news étaient importantes pour les lecteurs. Elles sont utiles mais insuffisantes dans un contexte d’achat. Nous avons décidé de créer des articles d’analyse et de conseils en lien avec l’actualité mais en nous concentrant sur les technologies de pointe et sur les raisons pour lesquelles un professionnel de l’informatique doit se soucier de tel ou tel sujet », explique Mark Schlack, qui a dirigé la stratégie éditoriale de TechTarget pendant 18 ans. « Au final l’intérêt des lecteurs s’est avéré beaucoup plus important qu’on ne le pensait au départ. »

Des évolutions constantes, à l’écoute de l’audience

L’intérêt se développant pour des articles de plus en plus pointus et utiles TechTarget a progressivement, au cours des années 2000, ouvert le site à de nouveaux types de collaborateurs. Des experts du SI intéressaient par la transmission d’information à même de renforcer nos conseils techniques.

Au fur et à mesure que le marché changeait et que les sources d’information en ligne se multipliaient, TechTarget a donc évolué. Yahoo a rapidement perdu l’avantage acquis dans les années 90 et Google est devenu le moteur de recherche dominant. La ligne éditoriale s’est affinée, toujours autour de l’aide à la décision. Les journalistes se sont concentrés sur des angles permettant l’évaluation, l’achat et la gestion en contexte réel de la technologie. Ils ont participé à l’émergence d’une taxonomie permettant de classifier les couches IT, d’expliquer comment ces dernières fonctionnaient, d’exposer les principaux enjeux des différents investissements, notamment en terme de déploiement.

« Dans les années 2000 le renouvellement de l’offre technologique était tel qu’il y avait un véritable besoin d’information sur la manière de répondre aux besoins d’utilisateurs en proie à certaines technologies pour la première fois », explique Mark Schlack.

Dans le même temps Google a pris de plus en plus de poids dans la diffusion de l’information et les équipes éditoriales ont dû s’adapter en étant formées très tôt aux meilleures pratiques de référencement pour un résultat spectaculaire aujourd’hui : TechTarget renvoi plus de 800 000 résultats de contenus pertinents en première page des réponses aux requêtes de plus en plus précise faites sur Google !

Au cours des 20 dernières années, la présence du groupe s’est également étendue au niveau international avec l’acquisition de sites comme ComputerWeekly au Royaume Uni ou bien, en 2012, LeMagIT pour adresser l’audience en langue française. Il est désormais présent également en Asie et en Amérique Latine. Par ailleurs, au fur et à mesure des évolutions technologiques, notre audience a également changé. Historiquement centrée sur les décideurs IT elle est désormais plus ouverte, suivant en cela la transformation digitale des entreprises, sur les métiers pour qui l’IT est devenue clé.

Aujourd’hui, 40 % de nos lecteurs sont des décideurs en entreprise qui – au-delà des aspects technologiques – veulent surtout utiliser l’IT pour répondre à des besoins purement business.

Des perspectives prometteuses

20 ans donc mais des projets pour les 20 ans à venir ! Dans le futur nous continuerons à couvrir l’information portant sur les technologies émergentes, à offrir une myriade de types de contenu et à aider les lecteurs à bien comprendre les options IT qui s’offrent à eux. Nous continuerons d’élargir notre utilisation des données et de l’analyse de l’activité des acheteurs afin de leur fournir l’information la plus pertinente au meilleur moment afin d’éclairer au mieux leurs décisions d’investissement.

Industry Standard ou NewBiz en France ne sont plus qu’un lointain souvenir, ayant tous disparu dès l’effondrement de la 1ère vague web en 2001 et les publications généralistes dans tous les secteurs continuent de lutter pour trouver un modèle de survie. De son côté TechTarget n’a jamais été aussi fort.

Nous continuons d’évoluer, de répondre aux besoins d’une audience qui se renouvelle toujours à un rythme soutenu et d’anticiper l’avenir tout en restant fidèles à notre mission qui consiste à faire passer l’acheteur IT en premier !

content marketing, content strategy, media consumption, SEO

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.