Datamarketing : La gouvernance des données ou l’importance de l’acculturation à la data

Fatia Ghalem
Fatia Ghalem

Marketing Assistant France

Les 20 et 21 Novembre derniers se tenait le salon DataMarketing Paris auquel TechTarget participait. Un temps fort de la sphère du Data Marketing pour suivre et échanger sur les sujets particulièrement importants.
A cette occasion, Marie Gepel, Directrice adjointe BU Data et Analytics Platform chez Epsilon est intervenue pour aborder la question de la Gouvernance et de la Sécurisation des données, « un sujet qui n’est pas le plus glamour dans la Data, mais primordial dans les organisations » comme elle aime le souligner. Lors de cette conférence, Marie Gepel a expliqué l’importance et l’intérêt de la mise en place d’une gouvernance des données maitrisées.

Générer, collecter et stocker des données n’est plus un secret pour personne. Encore faut-il les classifier afin qu’elles puissent être exploitables. De fait, une mise en silos stricte des données constituerait un frein à la créativité, l’enrichissement et au croisement des données. Il est donc important d’avoir une approche équilibrée.

Marie Gepel répond donc à la question que tout le monde se pose; Comment instaurer une gouvernance des données maitrisée et opérante ?
Elle propose une grille de lecture qui s’appuie sur quatre étapes interdépendantes.

• En premier lieu, il est primordial d’utiliser des infrastructures et des outils tels que le dictionnaire de données ou encre le Master Data Management pour une gestion efficiente et un stockage structuré des données.

• Assurément, les processus permettant en outre la protection des données personnelles et la mesure de la qualité des données sont tout aussi importants et doivent être intégrés en amont de tout projet.

• La corrélation entre les outils et les processus est possible que par l’intervention humaine. Le « niveau d’affection » et le partage des rôles entre l’IT et le Marketing contribueront à une meilleure compréhension de la donnée et in fine une meilleure exploitation. Il convient d’attribuer ces rôles aux bonnes personnes pour assurer une cohérence au sein de l’organisation.

• Le point central de cette stratégie de gouvernance des données est l’engagement des métiers. L’instauration des travaux transverses n’est possible que par l’acculturation à la data.

Marie Gepel affirme cependant qu’il est complexe d’instaurer une gouvernance des données, puisque ce domaine reste peu exploré. 2020 doit donc être une année de réflexion et de progrès dans ce domaine au sein de chacune de vos organisations. Afin de profiter au maximum de l’exploitation de vos données et des données externes qui sont inéluctablement amenées à alimenter vos pipelines.

data literacy, data marketing, Data privacy, data quality

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.