Comment créer du contenu significatif à chaque fois : le qui, le quoi, l’essentiel

David Castaneira
David Castaneira

Country Manager France

En tant que créateurs de contenu, nous voulons tous créer des documents pertinents. Pourtant, d’une manière ou d’une autre, dans le processus de création de nouveaux contenus, les équipes marketing peuvent parfois se perdre un peu. Il est donc utile de disposer d’un ensemble d’outils qui permettent de garder le cap. Qu’il s’agisse d’un eBook, d’un webinaire ou de toute autre chose, les éditeurs doivent travailler dur pour s’assurer que tout ce qu’ils construisent apporte une valeur claire à leurs lecteurs. Voici un exercice indispensable avant de commencer à développer du contenu. Trois questions simples pour aider à définir un projet et à atteindre ses objectifs.

 

#1 – A qui parlez-vous ?

Dans de nombreux cas, votre sujet peut intéresser plusieurs groupes différents. Mais pour créer un contenu qui vous semblera plus pertinent sur le plan individuel, vous devez généralement restreindre votre champ d’action. Vous devez penser à un groupe réduit de personnes ayant de nombreux besoins en commun. Dans votre base de clients, il existe de nombreux segments, groupes d’acheteurs et personas de ce type qu’il convient d’adresser spécifiquement.

Soyez aussi précis que possible pour répondre à la question «Qui ?». Le secteur d’activité vertical est un bon point de départ. Mais à l’intérieur de celui-ci, quelle sont les fonctions et rôles plus spécifiquement ciblés ? Plutôt des généralistes ou bien des spécialistes ? A quel stade de la décision interviennent-ils ? Plus vous serez précis et plus vous serez en mesure de créer des messages et de proposer un format attirant et engageant pour votre cible.

 

#2 – Que pense actuellement votre audience sur le sujet abordé ?

Il est maintenant temps d’adopter le point de vue de votre audience. Avant de chercher à la rallier à votre cause, imaginez à quoi ressemble son quotidien. Qu’est-ce qui compte vraiment pour vos prospects ? Quels sont les plus grands défis ou les plus grandes frustrations auxquels ils sont confrontés ?

Élargissez ensuite votre champ d’investigation au sujet ou au thème sur lequel vous allez écrire. Que pense précisément votre audience de ce sujet ? est-ce significatif ou non ? De quelle manière ce point de vue impacte-t-il le travail quotidien de vos prospects ?

Si vous vous adressez à plusieurs publics dans un même article, répondez à cette question séparément pour chacun d’entre eux, car ils auront probablement des points de vue différents. Une fois cela fait, réfléchissez à la façon dont les deux groupes pourraient interagir dans le cadre du sujet ou du scénario que vous présentez – vous devriez peut-être en effet tenir compte de leurs interactions potentielles.

 

#3 – Que souhaitez-vous voir votre audience penser du sujet ?

Lorsque nous écrivons, quel que soit le sujet, nous voulons présenter quelque chose de convaincant -une perspective, une idée ou une approche différente – qui trouvera un écho auprès des prospects. En d’autres termes, nous demandons généralement à notre audience d’opérer un changement de comportement ou d’habitude de pensée. Et dans le domaine du B2B, nous leur demandons généralement de changer leur perception d’une situation afin qu’ils soient plus enclins à envisager notre solution.

Réfléchissez bien à ce que vous voulez que votre audience change exactement. Y a-t-il une opportunité commerciale qui leur échappe et que vous allez mettre en lumière ? Y a-t-il des obstacles récurrents qu’il pourrait surmonter avec un peu d’aide de votre part?

L’»histoire» que vous racontez doit être présentée dans un contexte clair et familier afin que votre public puisse facilement la relier à son propre travail. Lorsque vous répondez à la deuxième question «Quoi», vous présentez les principales conclusions que vous souhaitez tirer de votre article. Lorsquevous commencez à élaborer le contenu en détail, vous devez vous assurer que vous pouvez utiliser des données, des citations et des exemples qui renforcent la confiance de votre public dans votre compréhension du sujet et la pertinence de vos recommandations. N’oubliez pas: c’est ce fil conducteur de la compréhension du public qui lie l’ensemble du contenu.

Voir le «Qui, quoi, quoi» en action.

Prenons un exemple et utilisons ce billet de blog comme un exemple de contenu à créer. Imaginons que nous soyons au tout début du processus de rédaction et que nous devions répondre à ces trois questions.

À qui est-ce que je m’adresse ?

Des responsables marketing qui pilotent la création de contenus ou qui sont eux-mêmes des créateurs de contenu.

Quels sont leurs principaux défis ?

Les gestionnaires de processus : La création de ce contenu demande beaucoup de temps et d’efforts, et c’est un temps dont je ne dispose pas toujours. Je dois juste le diffuser ; je ne peux pas me soucier de la performance de ce seul élément.

Les créateurs de contenu : on dirait qu’on essaie de parler à tout le monde ici. J’ai l’impression que c’est à la fois trop et trop peu. Ça ne va pas marcher.

Qu’est-ce que je veux qu’ils pensent ?

Je peux disposer d’un outil simple qui me permette de créer plus facilement un contenu qui trouvera un meilleur écho auprès de mon audience. En répondant à ces trois questions avant de développer un nouveau contenu, je peux être sûr que l’histoire sera pertinente et significative pour l’audience cible. Mise en œuvre par chacun d’entre nous, cette méthode fonctionnera mieux pour toutes les personnes concernées.

Il existe de nombreuses façons d’intégrer cet exercice aux processus de vos équipes : si vous êtes visuels, il peut être utile de le représenter sur un paperboard. Si vous êtes encore en train de « faire connaissance » avec votre audience, vous pouvez utiliser cet exercice comme une activité de brainstorming avec un pair. Quelle que soit votre approche, assurez-vous de noter vos idées au fur età mesure qu’elles vous viennent. Ensuite, si vous vous perdez en cours de création, revoyez votre « Qui, quoi, quoi » pour vérifier deux ou trois fois que vous fournissez un contenu véritablement porteur de sens et qui soit impactant pour les lecteurs et votre entreprise.

ABM, b2b, B2B content creation, content creation, content marketing