GenAI 101 : Trois conseils pour démarrer avec les outils de création de contenu par l’IA

Raja Ammouch

Assistante marketing corporate

L’IA générative (GenAI) est un sujet passionnant qui fait beaucoup parler de lui dans le paysage informatique. Malgré tout ce qui se dit, et le fait que l’IA générative n’est pas complètement nouvelle, la plupart des entreprises n’en sont qu’aux premiers stades de l’étude et de la mise à l’essai de la façon dont l’IA générative peut servir au mieux leurs entreprises et leurs clients. En fait, selon une étude récente d’Enterprise Strategy Group, plus de la moitié des entreprises en sont aux étapes de considération, de planification, de pilotage ou de début de production de l’adoption de la GenAI. À l’instar de ces entreprises, l’équipe marketing de TechTarget étudie la manière dont la GenAI pourrait nous aider à relever les défis spécifiques auxquels nous sommes confrontés, en particulier lorsqu’il s’agit d’alimenter notre moteur de contenu pour développer notre programme de génération de la demande. Alors que nous nous efforçons de tracer notre propre voie en matière d’IA générative, nous avons appris certaines choses en cours de route qui, selon nous, seront utiles à ceux qui se lancent dans l’aventure. Voici trois des principaux enseignements que nous avons tirés de l’année écoulée.

 

#1 – Définissez vos objectifs en matière de GenAI et alignez votre équipe sur ces derniers.

Comme pour tout nouveau projet, il est important de rencontrer votre équipe dès le début pour identifier les objectifs que vous souhaitez atteindre en utilisant l’IA générative et les cas d’utilisation que vous souhaitez tester. Pour identifier ces objectifs, nous avons trouvé utile de nous poser les questions suivantes : « Quels sont les résultats essentiels pour atteindre nos objectifs ? » et « À quoi consacrons-nous beaucoup de temps aujourd’hui ? ». Pour notre équipe, nous voulions explorer comment la GenAI pourrait nous aider à faire évoluer notre moteur de contenu. Comme beaucoup d’équipes de marketing B2B, nous consacrons beaucoup de ressources à notre dispositif de contenu parce qu’il est au cœur de la réussite de notre programme de génération de la demande. Nous adoptons une approche axée sur la vidéo pour notre stratégie de contenu – au cours de l’année précédente, nous avons produit plus de 80 webinaires de thought leadership. Et comme notre public cible préfère un mélange de formats de contenu, nous créons du contenu dérivé de nos webinaires, notamment des e-books, des infographies et des blogs. Le défi pour notre équipe est de faire évoluer ce processus afin d’augmenter le retour sur investissement de chaque webinaire que nous créons, sans augmenter la taille de notre équipe.

Une fois que votre équipe est entièrement alignée sur les objectifs et les tâches pour lesquels la GenAI sera utilisée, vous pouvez définir les cas d’utilisation que vous voulez tester et le calendrier des tests. Pour nous assurer que nous restons sur la voie de nos objectifs, nous organisons des réunions bihebdomadaires pour examiner les résultats de cas d’utilisation spécifiques, établir des calendriers pour les futurs tests de cas d’utilisation et même signaler les cas d’utilisation qui n’aboutissent pas.

 

#2 – Considérez la GenAI comme une personne à part entière dans votre équipe : une formation et une assistance sont nécessaires avant de connaître le succès.

Étant donné que notre principal objectif en matière de GenAI est de développer le contenu, bon nombre de nos cas pratiques sont axés sur la création de contenu dérivé de longue durée tout en réduisant le temps consacré à l’écriture et à l’édition. Nous avons souvent entendu dire que la GenAI était la solution magique au problème du contenu et qu’il suffisait de cliquer sur un bouton pour obtenir un e-book ou un article de blog complet et définitif. D’après notre expérience, ce n’est pas vrai – et cela peut aussi être une façon dangereuse de penser, en particulier parce que notre recherche montre que 91% des acheteurs de technologie font confiance au contenu d’experts (comme des journalistes) plutôt qu’au contenu généré par l’IA.

Tout comme un nouveau membre de votre équipe, la GenAI ne va pas comprendre le ton, le message et le style de votre marque du premier coup. Elle doit être formée – et même dans ce cas, elle ne sera pas parfaite. Bien que nous puissions préparer des ébauches de contenu le jour même, il est important de prendre le temps de revoir et d’éditer chaque production de GenAI. Notre équipe a réussi à aborder un contenu généré par l’IA comme un premier projet, que nous revoyons, modifions et affinons pour obtenir un document final soigné. En abordant les outils de GenAI comme un partenaire, nous pouvons augmenter notre production de contenu, sans sacrifier le haut niveau de qualité qui fait partie intégrante de notre marque.

 

#3 – Soyez flexible et faites preuve de créativité lorsque vous testez les différents cas d’utilisation de la GenAI dans l’ensemble de votre entreprise.

Dans le monde des affaires, il y a souvent plusieurs façons d’aborder un problème. Parfois, le chemin le plus intuitif produit le meilleur résultat, mais comme dans notre cas de test de GenAI pour la production de contenu, la voie la moins évidente peut souvent conduire à un meilleur résultat. Et pour trouver la solution la plus élégante, il faut souvent procéder par essais et erreurs. C’est là qu’il est vraiment important d’avoir l’esprit ouvert et de mettre sa casquette d’expérimentateur pour trouver le succès dans un cas spécifique d’utilisation, ainsi que pour identifier d’autres domaines de votre entreprise qui pourraient bénéficier de la GenAI.

Alors que notre équipe a commencé à tester la création d’e-books de format long à partir de webinaires, nous avons vu dans ces résultats une plus grande opportunité de créer des blogs dérivés et nous avons orienté nos tests vers ce cas d’utilisation. Cela a également nécessité de tester et d’affine la demande dans notre outil GenAI qui produise le meilleur résultat possible pour les blogs. Nous avons testé plus de cinq versions différentes de cette demande avant d’en trouver une qui produisait un premier projet solide et qui convenait à notre équipe. Soyez toujours prêts à vous adapter et n’ayez pas peur d’être créatifs – en gardant vos objectifs au premier plan, peu importe les virages que vous prendrez, vous serez sur la voie de meilleurs résultats pour votre entreprise.

Le succès de l’IA générative ne se fera pas du jour au lendemain – il faut des objectifs clairs, un esprit ouvert et une équipe dévouée pour y parvenir. Au cours de l’année passée à tester différents cas d’utilisation de l’IA générative, notre équipe a beaucoup appris – à la fois sur ce qui fonctionne et sur ce qui ne fonctionne pas pour nous. Nous savons que l’IA générative n’est pas une solution rapide à tous nos problèmes de contenu, mais nous restons enthousiastes face aux opportunités que nous avons observées. Nous espérons qu’avec ces conseils, votre propre équipe sera sur la voie de la réussite de la GenAI plus rapidement.